Internet
December 3, 2004
Arts visuels
Riopelle au musée du Québec, Musée des beaux-arts de Montréal
Audrey Rioux
Description du spectacle : salle permanente dédiée à l'un des grands maîtres de la peinture
Qui a-il de s'y génial? Comment peut-on oser comparer ce genre de pratique avec des artistes comme Gottfried Helnwein, qui est peu connu au Québec malheureusement. Monsieur Henlwein arrive à faire des peintures immenses qui couvrent presque les murs de cathédrales autrichiennes à elles seules, et nul ne sait dire s'il s'agit de photographies ou peintures... Bref, il y a de tous les goûts dans la nature mais il y a aussi différents niveaux de talent. Riopelle est l'un de nos plus grands peintres au Québec, je le sais, mais je ne saurais dire pourquoi. Il y a peut-être matière a réflexion. Après plusieurs cours sur l'histoire de l'art, je connais assez bien le parcours artistique de Riopelle. Il a signé le Refus Global et ainsi donné de nouvelles directions à l'art.
Riopelle
Exposition permanente
Musée national des beaux-arts du Québec

Riopelle

19 juin au 29 sept 2002, mar au dim
Musée des beaux-arts de Montréal
1380, rue Sherbrooke O., Mtl
Rens. (514) 285-1600
Genre : Musées - Peinture
Description du spectacle :
salle permanente dédiée à l'un des grands maîtres de la peinture



Vous avez vu ce spectacle?
écrivez votre commentaire!
et gagnez des jetons
Appréciation des membres : (3 membres)
Riopelle au musée du Québec
J'ai remarqué assez vite la collection des oeuvres de Riopelle en entrant dans le musée. Ces oeuvres immenses étaient étalées les unes après les autres. Toutes plus colorées les unes que les autres, on sait reconnaître la marque de Riopelle sur une toile. Cependant, je ne suis pas une fervente admiratrice de l'art abstrait et c'est une des caractéristiques principales de Riopelle. Je n'arrive pas à comprendre, après plusieurs années d'essais, comment quelqu'un peut s'extasier devant une toile bigarrée de tache. Qui a-il de s'y génial? Comment peut-on oser comparer ce genre de pratique avec des artistes comme Gottfried Helnwein, qui est peu connu au Québec malheureusement. Monsieur Henlwein arrive à faire des peintures immenses qui couvrent presque les murs de cathédrales autrichiennes à elles seules, et nul ne sait dire s'il s'agit de photographies ou peintures... Bref, il y a de tous les goûts dans la nature mais il y a aussi différents niveaux de talent. Riopelle est l'un de nos plus grands peintres au Québec, je le sais, mais je ne saurais dire pourquoi. Il y a peut-être matière a réflexion. Après plusieurs cours sur l'histoire de l'art, je connais assez bien le parcours artistique de Riopelle. Il a signé le Refus Global et ainsi donné de nouvelles directions à l'art. Il a ouvert des portes. Mais si les portes ouvertes donnent lieu à de telles oeuvres, peut-être aurait-il été préférable de les laisser fermées. Ces oeuvres sont très semblables entre elles. Il n'y a pas vraiment de recherche artistique ou de renouvellement dans son travail. Riopelle jette de la peinture sur une toile à grands coups de bras ou place tout simplement des pochoirs pour mettre par ci par là, quelques éléments figuratifs. Bof...
Audrey Rioux
3 décembre 2004
Apokalypse
1999




back to the top